Comment utiliser un sac de frappe ou un punching ball


Pour se maintenir en forme et être en bonne santé, il est important de faire des exercices de sport chaque jour. Il existe de nombreux accessoires pour vous aider à mieux les réaliser.

Parmi ces outils, on distingue le sac de frappe ou le punching ball. C’est un matériel qui aide à raffermir vos muscles, à fortifier votre cœur et vos vaisseaux. C’est un moyen de perdre le surplus de matière grasse et de vous rendre plus résistant. C’est également un bon déstressant. Pour bénéficier de tous ses bienfaits, il faut maîtriser son mode d’utilisation et l’accompagner avec d’autres accessoires de sport.

Quels sont les matériaux indispensables pour faire du sport avec le punching ball ?

Pour faire des exercices sur un sac de frappe, la première des choses à faire est de s’en procurer un. Son choix doit dépendre du genre d’entraînement que vous voulez effectuer. Il est possible de prendre un sac de frappe accrochable ou un punching ball sur pied.

Vous devez vous trouver ensuite un chronomètre afin de vérifier la durée de chaque séquence d’exercices qui ne doit pas excéder 3 minutes. Il faut enfin disposer d’une corde pour réaliser des sauts, en guise d’échauffement pour préparer votre organisme à mieux répondre à l’activité.

Pour ne pas vous blesser lors de la séance, il est conseillé de protéger les mains à l’aide d’une bande compressible de préférence en coton qui possède un bout en scratch. Elle doit avoir une longueur allant de 2 à 4 mètres au moins. Elle doit être roulée le long du poignet et sur les points des doigts. Le bandage doit être mis de sorte à bien protéger le poignet et le pouce. Pour cela, il est important de passer plusieurs fois la compresse autour d’eux. Par ailleurs, il doit être très fin pour pouvoir laisser passer les gants et ne doit pas être trop serré.

Comment s’entraîner avec le punching ball ?

Avant toute activité sportive, il est primordial de faire quelques mouvements pour préparer le corps à l’effort. Cela commence par des étirements des chevilles, de la hanche, des poignets, des genoux, et des épaules, en réalisant des genoux flexions et des rotations. Il est possible de faire des échauffements à partir de la corde à saut, d’un vélo ou d’un tapis pour course.

Avant de taper dans le sac suspendu ou le punching ball sur pied, il faut obligatoirement porter des gants. Ils doivent être épais et résistants afin d’amoindrir les chocs de frappe. Pour donner de bons coups, il faut savoir se positionner. Il est indiqué de placer en avant un pied servant d’appui et de garder l’autre à l’arrière avec le talon légèrement relevé, tout en tenant les pieds écartés. Il faut fléchir un tout petit peu les genoux et ramener les mains au niveau du visage, tout en baissant les coudes et les épaules. Il faut également bouger en changeant de posture chaque fois de façon alternée.

Vous pouvez donner les coups dans le sac ou le punching ball sur pied en frappant brièvement et de manière percutante avec une main ou les deux (l’une après l’autre). Faire des séries d’enchainement de coups et de jeux de pieds. À la fin de l’exercice, s’assurer de s’étirer à nouveau pour détendre les muscles.