Comment bien utiliser une coudière pour continuer la pratique sportive ?


Porter une coudière peut être un avantage lorsque vous souffrez au niveau du coude. Elle est d’autant plus avantageuse si vous faites du sport. Comment faire pour que le port de cet atèle soit à votre avantage ?

Coudière : à quoi ça sert ?

La coudière est utilisée par les professionnels et par les particuliers. Elle a deux types de fonctions principales :

  • En prévention : lorsque le coude est très sollicité pendant une activité, il doit être protégé. La coudière accompagne le coude dans les mouvements et évite qu’il se blesse. Ce type de coudière est donc utile pour les sports suivants : tennis, tennis de table, badminton, ping-pong, golf, basket, volley, etc. ; et pour les activités suivantes : jardinage, nettoyage de printemps, en passant l’aspirateur, ainsi de suite.
  • En curation : ici, la coudière permet de faire des mouvements contrôlés lorsque le coude est en souffrance. Vous pouvez l’utiliser en cas d’arthrose ou la tendinite. La coudière soulage le coude pendant qu’il fait des mouvements. C’est aussi un atèle de rééducation efficace.

Quelle coudière pour quel problème ?

Il y a plusieurs types de coudière à utiliser selon la pathologie. Utiliser une coudière pour une entorse n’est pas la même chose qu’une coudière pour faire du tennis.

Pour la tendinite

Gonflement des tendons, elle provoque des douleurs assez vives et qui handicapent la personne dans son quotidien. La coudière utilisée dans ce cas-ci est un modèle qui agit par contention et par pression sur les muscles. Certains modèles poussent l’innovation avec des inserts en silicone qui agit comme anti-vibration. La coudière pour tendinite peut s’utiliser au quotidien ou pendant une activité professionnelle, y compris le sport.

Pour l’arthrose

Cette maladie touche le cartilage des os. Le coude figure parmi les articulations qui en souffrent. Le coude est douloureux s’il bouge, mais il faut qu’il bouge pour garder la souplesse des muscles. En cas d’arthrose, la coudière est obligatoire pour pouvoir faire des exercices en toute sécurité. L’équipement orthopédique pour ce genre de pathologie est généralement en viscose élastique pour maintenir efficacement le coude. La coudière aide la personne à effectuer des mouvements et en même temps limite la douleur.

Pour l’entorse

L’entorse est une lésion des ligaments. La coudière pour entorse comprime avec homogénéité l’articulation et toutes les zones autour. Elle peut être utilisée pendant l’entorse pour faciliter les mouvements. La coudière est surtout utilisée après l’entorse pour la rééducation dans le cadre de la reprise d’activité sportive. La coudière à utiliser possède les mêmes caractéristiques que la coudière pour la tendinite, avec plus de stabilité et de propriété de contention.

Comment bien porter une coudière ?

Pour un achat en ligne, vous devez connaître la taille de votre coude. Avec un mètre à ruban, mesurez le pourtour de l’avant-bras, à peu près 5 à 8 cm à partir du coude, le bras étant plié. Comparez la mesure avec le tableau des tailles sur le site. Attention, la taille est différente d’un site à un autre.

Pour mettre la coudière, repérez la zone atteinte par l’entorse, la tendinite ou autre pathologie. Placez l’insert ou le tampon (selon la marque) sur la zone contractée et serrez la sangle de la coudière. Ne serrez que pour maintenir la coudière. Pour les modèles sans sangles, il suffit d’enfiler la coudière et de mettre l’insert là où le muscle se contracte.