Sèche, prise de masse : quelles sont les différences ?


En musculation, deux termes qui reviennent souvent sont la « sèche » et la « prise de masse ». Et si les culturistes chevronnés connaissent parfaitement ces deux phases de musculation, beaucoup de débutants se demandent encore quelle est la différence entre elles. Dans cet article, nous allons les expliquer pour vous aider à vous y retrouver dans ces notions.

La sèche, c’est quoi ?

La sèche est une phase qui est, généralement, exclusive à la musculation, même si certains amateurs de crossfit la pratiquent aujourd’hui. La sèche signifie en fait la réduction de la masse graisse contenue dans votre corps. « Faire de la sèche » signifie tout simplement perdre la masse grasse qui recouvre les muscles de tout ou partie du corps, que ce soit au niveau des poignées d’amour, des jambes, du torse et des bras…

Période de sèche : comment s’y prendre ?

En matière de sèche, la règle d’or est de consommer moins de calories afin d’avoir une balance énergétique négative, tout en effectuant toujours une activité physique. Ici, l’objectif est de favoriser une perte de 1 à 2 kg par mois, car au-delà, il y a un fort risque de reprendre du poids une fois la période de sèche terminée. C’est pourquoi l’apport en calories devra être contrôlé grâce à une alimentation équilibrée, sinon, il y a un risque de fonte musculaire. Certains culturistes n’hésitent d’ailleurs pas à prendre des protéines voire des stéroïdes légaux (voir sur ce site) pour y parvenir.

La durée d’une période de sèche

La durée de sèche dépend avant tout de l’objectif de perte de poids visé. Ainsi, tant que le taux de masse grasse n’est pas satisfaisant, la période de sèche continue.  Il est d’ailleurs préférable que cette période dure dans le temps pour éviter tout risque de perte de la masse musculaire.

La prise de masse, c’est quoi ?

De son côté, la prise de masse consiste à augmenter votre poids de façon contrôlée. Évidemment, on parle ici seulement de masse musculaire pour augmenter son poids et son volume musculaire sur tout le corps.

Les principes de la prise de masse

En musculation, la prise de masse permet d’augmenter le volume du muscle pour favoriser la prise de poids. Ainsi, l’objectif ici n’est pas seulement de prendre du muscle, mais aussi d’augmenter son poids. Cependant, cette phase doit être assez maîtrisée pour contrôler l’accumulation de graisse, sachant qu’elle implique d’associer nutrition et entraînement.

Prise de masse : comment s’y prendre ?

Prendre un maximum de muscles avec un minimum de gras n’est pas si simple. D’autant que les prédispositions génétiques au surpoids peuvent vous donner du mal à devenir musclé. Cependant, même si tout le monde n’est pas égal devant son physique, cela ne signifie pas que vous ne pourrez jamais avoir le corps de votre rêve. Pour y parvenir, il faut se donner les moyens d’atteindre ses propres objectifs :

  • bien choisir son alimentation en fonction de son niveau physique ;
  • réaliser des exercices réguliers qui favorisent la prise de masse musculaire.